J’ai beaucoup hésité avant d’écrire cet article parce que le sommeil de bébé, c’est un sujet super délicat ! Je ne pense pas qu’il y ait de recettes magiques et je ne pense surtout pas que c’est la même recette qui va fonctionner pour tous les bébés.

Encore une fois, ce qui est le plus important, c’est que maman se sente à l’aise avec les techniques qu’elle va appliquer avec son bébé. Avant 3 mois, et même — selon mon opinion — avant 6 mois, un bébé ne peut pas avoir de routine de sommeil. Qu’un bébé ne fasse pas ses nuits avant cette période, c’est tout à fait normal. On se souvient que le bébé, lorsqu’il naît, il n’est pas tout à fait complété ; il a encore besoin de la proximité de sa mère. On dit souvent que dans les premières semaines, on ne s’éloigne pas plus d’une longueur de cordon ombilical de son bébé. C’est donc tout à fait normal que le bébé veuille dormir sur vous, ne s’endorme que sur vous ou qu’il s’endorme durant l’allaitement pendant les 3 premiers mois. Pendant le 4e trimestre, on laisse donc les choses aller et on subvient aux besoins de son bébé. On créera ainsi un enfant plus confiant envers ses parents puisqu’on répond à ses besoins.

Bon, je ne veux pas nécessairement m’attarder sur ce sujet — il y a tant de choses à dire — je veux surtout y aller avec des petits trucs que j’ai moi-même mis en place ou des trucs que j’ai reçus au fil des années. Évidemment, mon premier bébé n’était même pas encore né que j’assistais à plein d’ateliers sur le sommeil tellement j’avais peur qu’il ne dorme pas. En ayant eu un deuxième enfant, j’ai vraiment réalisé qu’ils sont tous différents, il n’y en a pas deux pareils ! Je pense aussi que les bébés réagissent différemment aux stimuli.

Des bébés sensibles au toucher

Certains bébés vont bien réagir au toucher. Pour eux, on va travailler l’emmaillotage avec une couverture de mousseline. Il existe assurément plusieurs tutoriels sur le Web, mais l’important c’est de bien serrer le bébé dans sa couverture. Pour ma part, cette méthode fonctionne plutôt bien avec mon plus jeune. Un autre truc, c’est d’utiliser une « gigoteuse », « turbulette », « sac de nuit » ou autres appellations. C’est Evelyne Martello, auteure du livre Enfin je dors… et mes parents aussi, qui m’avait donné ce conseil afin de limiter dans ses mouvements un bébé qui bouge beaucoup. Ça a l’avantage de calmer l’enfant et ça m’a beaucoup aidée avec mon bébé. Ça existe en plusieurs formats et dans plusieurs matières, en bambou et en tissus qui respirent, notamment. Toujours pour les bébés qui réagissent au toucher, je vous recommande les massages !

À partir de 3 mois — pas avant – vous pouvez utiliser DODO — la synergie d’essentielles qui contient des huiles 100 % sécuritaires pour les enfants. On vient mettre un peu d’huile végétale au creux de la main, on ajoute une goutte de DODO et on masse le bébé. À partir de 6 mois, on y va avec des points de pression, des pieds jusqu’aux jambes, ensuite on fait les bras. Ces petits trucs s’adressent donc aux bébés qui réagissent au toucher, qui ont besoin d’être collés, emmaillotés.

Des bébés sensibles aux odeurs

Plusieurs bébés sont, pour leur part, plus sensibles aux odeurs, c’est d’ailleurs le cas de mon plus vieux. Pour ces bébés — et approuvés par de très nombreux commentaires — je vous suggère le Vapo Bonne Nuit, Beaux Rêves. Selon les témoignages reçus, des bébés se mettraient soudainement à faire leurs nuits, d’autres se réveilleraient plus tard. Si votre enfant est sensible aux odeurs, le Vapo est donc tout indiqué. On peut le vaporiser dans le lit de bébé sans aucun problème puisqu’il est composé d’hydrolats et donc sans danger. Plusieurs mamans l’utilisent elles-mêmes dans leur chambre ! Petite anecdote : mon plus vieux a 5 ans et demi et pour lui, le Vapo ne dégage pas une odeur suffisamment forte, il demande en plus des gouttes de DODO directement sur son oreiller. Déjà lorsqu’il était bébé, je mettais des huiles de lavande dans son lit. Il y a donc été habitué très jeune.

Des bébés sensibles aux sons

Enfin, si votre bébé est sensible aux bruits, on suggère dans plusieurs ateliers auxquels j’ai participé d’installer une machine à bruits de type « white noise ». Plusieurs marques sont offertes, moi je possède la mienne depuis 5 ans puisque justement, mon plus vieux réagissait aussi aux bruits. De 5 mois à 2 ans, on a utilisé cette machine. Il se rendait lui-même dans sa chambre et appuyait sur la machine et disait « dodo ! ». On apportait la machine partout, ça a vraiment super bien fonctionné.

Je le redis, ces trucs ne fonctionneront peut-être pas avec tous les bébés, mais ça ne coûte rien d’essayer !

Des produits 4T pour aider le sommeil

Finalement, pour calmer bébé et l’aider à dormir, on a le Bain d’avoine avec ses propriétés apaisantes et hydratantes. Il contient un tout petit peu d’huiles essentielles, il ne faut pas avoir peur, ce sont surtout les fleurs de lavande, l’avoine et les fleurs de rose qui vont calmer et aider bébé à s’endormir plus naturellement. On sait tous que les bains aident généralement à relaxer et à s’endormir plus facilement.

Pour les adeptes de lecture, le livre Un sommeil paisible et sans pleurs d’Elizabeth Pantley est un ouvrage que j’ai énormément aimé et consulté, donc si vous avez une seule ressource à utiliser, je vous la recommande !

Voilà donc pour cet article sur le sommeil. Si vous connaissez des ateliers à distance, des trucs de pros du sommeil, j’aimerais beaucoup vous lire en commentaires. Mon plus jeune ayant déjà 2 1/2 ans et comme les choses évoluent tellement vite, si vous avez d’autres trucs à partager, ça me fera plaisir de les lire.