Pourquoi retarder le premier bain de bébé ?

Par Kathy Dubé, accompagnante à la naissance chez Cigogne et Baluchon

Les avantages de retarder le premier bain

Les avantages de retarder le premier bain de votre nouveau-né sont nombreux. Bien que cette pratique semble parfois archaïque pour certains parents, lorsque je prends le temps de bien leur expliquer le concept, il n’est pas rare que mes clients me contactent après 4-5-6 jours de vie de leur enfant afin de les guider dans ce moment si précieux !

Vernix Caseosa ou « vernis de fromage »!

Dans le monde intra-utérin, le fœtus baigne dans le liquide amniotique et sa peau est recouverte d’une substance blanche et crémeuse appelée Vernix Caseosa, qui signifie « vernis de fromage », et qui a comme rôle de le protéger du milieu aqueux qui l’entoure. Il est aussi intéressant de savoir que plus le bébé nait à terme, moins le vernix sera apparent sur sa peau à la naissance. Les bébés prématurés sont souvent bien crémés pour leur part !

Aussi, cet enduit exclusivement humain est à l’origine de l’odeur particulière des nouveau-nés. D’ailleurs, quelle maman n’a jamais eu l’idée instinctive de respirer son bébé ? Cela a pour effet de rendre la mère réceptive à son bébé et favorise la mise en place de l’allaitement.

Les études démontrent que le vernix est composé, entre autres, d’une vingtaine de types de protéines ayant comme rôle de créer une barrière protectrice hydratante, antimicrobienne, antifongique et infectieuse. C’est pourquoi l’OMS recommande de retarder le premier bain de bébé après 24 h de vie, mais il est évident que les bienfaits demeurent au-delà de cette période.

Quelques petits conseils pour faire du premier bain un beau souvenir :

  • Réchauffez la pièce entre 21oC et 25oC ;
  • Prévoyez tout le matériel à proximité : serviette, débarbouillette, savon, crème, cotons-tiges, pyjama propre et couche ;
  • Utilisez un bain profond qui contient beaucoup d’eau afin de garder bébé au chaud ;
  • Gardez bébé emmailloté légèrement dans une couverture de type « mousseline » pour lui permettre de garder sa chaleur et de garder les membres de son corps « contenus ». Découvrez seulement la partie de son corps que vous êtes en train de laver ;
  • Maintenez l’eau à une température de 37o Il s’agit de la recommandation officielle, par contre, dans ma pratique, je vois que les bébés préfèrent généralement un petit degré supplémentaire ;
  • Lavez sa tête à l’extérieur du bain afin d’éviter le savon dans ses yeux ;
  • À la sortie du bain, collez rapidement bébé sur vous, car il s’agit d’un moment un peu moins agréable pour lui et il aura peut-être froid. Par la suite, vous pouvez terminer de l’assécher, terminer les soins de base et le vêtir.

Pour les familles qui souhaiteraient amener l’expérience à un autre niveau, je propose souvent à la mère de prendre son bain avec son bébé, ce qui permet à ce dernier de revivre toutes les sensations intra-utérines et de lui procurer une expérience extraordinaire.

Bien entendu, plusieurs parents se sentent plus en confiance de donner le premier bain de leur bébé sur le lieu de naissance, accompagnés d’un professionnel de la santé. Cela demeure toutefois votre choix de le faire ou non. Si vous choisissez de le faire, essayez de le donner le plus tard possible lors de votre séjour à l’hôpital et vous pouvez également faire une simulation sans savon !

Sources :

Étude : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2315785/

Recommandations OMS : https://iris.wpro.who.int/bitstream/handle/10665.1/14013/9789290618355-fre.pdf